Les aventures de la fée Paillette par Lara Lee Lou Ka

images (1)

Les aventures de la fée Paillette

yyoz1tnt

 

 

L’auteure : Lara Lee Lou Ka

51+aF9Cl6qL._UX250_

 

Lara Lee Lou Ka est née en Anjou. Passionnée d’Histoire et de Fantasy, elle dévore, dès son plus jeune âge, tous les ouvrages se rapportant au monde de la magie et du merveilleux. Admiratrice des écrits de JRR Tolkien, Christopher Paolini et Pierre Bottero, elle laisse enfin sa plume noircir du papier en juin 2008. D’un grain de folie et d’un brin de défi, Sheendara voit le jour et depuis, Lara ne cesse d’écrire.
Autrefois Lara B.Sparrow et Lara Bérénice ( pour les ouvrages pour enfants), le nom de plume a évolué et est devenu Lara Lee Lou Ka en 2013 pour regrouper tous les livres déjà parus sous les deux noms de plume existants.
La trilogie de Sheendara sera suivie d’une autre trilogie intitulée « Les Enfants de Sheendara »… et des one shots seront aussi bientôt republiés.

Le livre : Les aventures de la fée Paillette
La couverture : Magnifique couverture haute en couleur et de sublimes illustrations

les aventures de la fée paillette

Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 224
Prix : Broché : 15.83 euros

Lien d’achat amazon : Clic ici

Le résumé :

Voulez-vous connaître les aventures de ma petite fée préférée ? Ouvrez alors ce grimoire car ces feuillets sont le récit exact de ce qui s’est passé. . . moi, Dame Nature, je puis en témoigner. Paillette n’est pas une petite fée comme les autres. Espiègle et indisciplinée, elle est adepte de l’école buissonnière. . . mais chut. . . laissez-vous emporter sur les ailes de sa destinée. . . et rêvez mes enfants, que vous êtes à ses côtés.

Ma petite chronique :

J’ai de suite craqué pour cette magnifique couverture haute en couleur, et cette adorable petite fée.

J’ai retrouvé la lecture fluide et addictive de Laura Lee Lou Ka. Les aventures de la fée Paillette est un livre destiné aux jeunes à partir de huit ans, il peut être aussi lu par les parents aux plus petits. Ecrit sous forme de différentes petites histoires qui facile l’arrêt de la lecture. Les illustrations intérieures noires et blanches sont joliment réalisées que l’on a presque envie de les colorier.

Paillette est une adorable petite fée étourdie qui n’a pas encore obtenu son diplôme de fée. Insouciante et curieuse de tout, elle a une réelle passion pour l’école buissonnière.
Paillette n’aime pas l’école sauf les cours de baguette et magie appliquée de Monsieur Boideboulo.
Notre petite fée préfère s’éclipser en douce et aller se dégourdir les ailes dans la forêt enchantée. Espiègle elle brave les interdits et nous entraîne à la rencontre de surprenants personnages dont elle se fait l’amie.

Ce livre est empli de situations drôles qui donne à réfléchir car des petites leçons de morales sont intégrées.
Paillette démontrera qu’il ne faut pas prêter trop d’importance à l’apparence physique ou que l’amitié se mérite car elle ne s’achète pas.

Je ne saurais que vous recommander de faire découvrir à vos enfants, les aventures de la fée Paillette et de ses amis, je suis certaine  que vous l’aimerez aussi.

En connaître plus sur l’auteure :

les autres livres de l’auteure  Clic ici

Le blog de l’auteure  Clic ici

yyoz1tnt

 Ma synthèse

Auteur :  Lara Lee Lou Ka
Illustrations : Magnifique les dessins                                             donnent envie d’être coloriés
Editions : lulu.com
Tranche d’âge : A partir de 8 ans
Nombre de pages : 224
Prix : 15.93 euros

Mes petites notes

Auteur :            10 /10
Illustration :   10 /10
 Le livre :           20  /20

yyoz1tnt

103208256

Publicités

CORNWAND – Léa et Paterson par Sylviane BLIN

L’auteure : Sylviane Blin

Sylviane BLIN

Sylviane BLIN est une auteure autoéditée française, née à Paris et vivant dans les hauts de France. Passionnée de littérature et plus particulièrement de Fantasy
« CORNWAND – Léa et Paterson. » est son premier roman.
À travers ce récit d’aventure ébouriffant, elle trace le parcours initiatique d’une jeune fille en quête d’identité et désireuse de trouver sa place dans le monde, comme tous les gens de son âge.
Alors si vous aimez les mondes féériques peuplés de créatures étranges, de monstres et de sorciers, n’hésitez pas à venir découvrir son univers.

Le livre : CORNWAND – Léa et Paterson
La couverture : J’avoue avoir craqué sur cette sublime couverture tout en rapport avec l’histoire.

La bande annonce du livre : Clic ici

CORNWAND - Léa et Paterson par Sylviane BLIN

Genre : Fantasy
Nombre de pages : 258
Prix : Broché : 9.90 euros – Numérique : 2.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

En apparence, Léa est une adolescente comme les autres. Mais les apparences sont souvent trompeuses. En effet, depuis quelque temps, la jeune fille se doute bien qu’elle est différente de ses camarades, sans savoir expliquer cette différence ni pouvoir en parler à quiconque. Alors elle ne partage ce lourd secret qu’avec son chat, Paterson… Jusqu’à l’été de ses 15 ans, au cours duquel elle passe ses vacances chez sa grand-mère, Wenny, qui lève une partie du mystère. Oui, Léa est différente. Oui, elle est dotée de fabuleux pouvoirs. Et, oui, elle vient du monde fantastique de Cornwand. À peine Léa a-t-elle eu le temps de se faire à cette idée qu’elle est précisément envoyée en mission sur la terre de ses origines, menacée par un danger de destruction imminent. Fragon Kyrius, le mage noir, assoiffé de vengeance, a juré la perte de cette paisible contrée et de tous ses habitants. Mais de quoi veut-il se venger ? Et pour quelle raison cherche-t-il particulièrement à faire périr Léa ? Risquant leur vie à chaque instant, et bravant sortilèges, monstres et démons, Léa et Paterson se jettent dans l’aventure pour obtenir les réponses à leurs questions et sauver Cornwand. Cependant, toute vérité est-elle bonne à découvrir ? À travers ce roman d’aventure ébouriffant, Sylviane Blin trace le parcours initiatique d’une jeune fille en quête d’identité et désireuse de trouver sa place dans le monde, comme tous les gens de son âge.

Ma petite chronique :

J’ai découvert cette auteure sur le site SimPlement. Attirée par la sublime couverture, j’ai postulé pour ce service presse et je remercie l’auteure Sylviane Blin de m’avoir accordé sa confiance.

Un premier roman prometteur, le style fluide et féerique de l’auteure m’a envoûté. J’ai retrouvé le côté fantasque et magique, un peu à la façon Harry Potter. Les images s’alignaient au fur et à mesure de ma lecture et généralement c’est un très bon signe.
Le lecteur passe par différents sentiments, la peur lors des combats, la nostalgie, mais aussi l’humour avec les personnages de Elmons et Germaine Popotte.

Léa, adolescente studieuse va découvrir un véritable secret de famille lors de quelques jours de vacances chez sa grand-mère.
Un monde parallèle, où le mot d’ordre est la magie et un combat contre des créatures étranges afin de sauver le village de Cornwand.
Léa va découvrir ses origines mais aussi ses pouvoirs, elle comprendra aussi pourquoi son chat Paterson était si différent de ses semblables félins.

Je ne peux en dire plus pour ne pas dévoiler l’histoire, mais chaque personnage est bien construit et joue son rôle.
Avec ce roman bien pensé on sent l’investissement de l’auteure. Les personnages principaux sont aussi travaillés que les secondaires et tout aussi attachants.

Je recommande cette magnifique histoire, et j’ai hâte de retrouver les prochaines aventures de Léa et ses amis.

Ma petite note : 9/10

En connaître plus sur l’auteure :

Vous pouvez la retrouver sur sa page Facebook :  Clic ici

Son compte Twitter :  Clic ici

Coffret-chandelier

L’ultime élément par Aviscène

L’auteure :

avicenes

                                                 Image choisie par l’auteure

Fascinée par le monde mystique, j’ai publié l’un de mes romans philosophiques et spirituels que j’ai intitulé « L’Ultime Elément » sous mon nom de plume Aviscène. Pourquoi ce pseudonyme? Disons que depuis mon jeune âge, j’ai toujours eu « un avis sur la scène » et j’en profite aussi pour faire un petit clin d’oeil au célèbre philosophe Persan Avicennes.. Ayant suivi un cursus universitaire en linguistique, je prends un plaisir immense à méditer sur les mots. Les mots m’interpellent, me questionnent, me titillent et m’accompagnent surtout dans les moments de silence. Rallier la passion du verbe à l’univers spirituel a donné naissance à ce roman disponible en version kindle et papier sur Amazon.

Le livre : L’ultime élément

Bande annonce du livre – Musique Gateways of the gods

51jTgbbzmdL

Genre : Philosophie -Religions
Nombres de pages : 85
Prix : Broché : 7.99 euros – Numérique : 0.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Roman philosophique et spirituel à l’intention des Croyants et des Athées où le personnage principal entreprend un grand voyage à la quête du sens. Inspiré de méditations sur les livres sacrés du bouddhisme, judaïsme, christianisme et islam, ce livre interpelle le lecteur sur la notion de la foi, en mettant l’éclairage sur une dimension linguistique bien oubliée.

Extrait: « Il décela avec stupéfaction la présence d’un temple, d’une synagogue, d’une église et d’une mosquée. Des gens portant des kesas, des kippas, des crucifix et des voiles défilaient harmonieusement dans les rues.

L’itinérant interpella l’enfant:

– Ne sommes-nous pas dans le village des Croyants ?
– Non! Ici, personne n’est Croyant. »

Ma petite chronique :

Il y a déjà plusieurs semaines que ce l’Ultime élément de Aviscène était dans ma Pal. Le résumé me faisait un peu peur, je n’avais pas envie de me retrouver plonger dans un débat sans fin sur les religions.

Tout le contraire m’attendait, j’ai lu le livre en une heure complètement captivée par le récit.

D’une plume philosophique et riche, l’auteur nous conte l’histoire de son personnage « le questionnement » sur la croyance et la foi en se basant sur plusieurs religions, car l’important est-ce la religion, la foi ou la croyance ?
Avoir la foi suffit-il à être croyant ? et être un homme croyant fait-il un homme bon ?

En passant par plusieurs villages, le questionnement, va demander à des personnes de divers confessions religieuses:

– Êtes vous croyant ?

De là, chacun voudra être celui qui a la meilleure religion et être le meilleur croyant.

Le questionnement va alors inciter le lecteur à réfléchir sur sa foi, ses croyances et sur la valeur humaine.

Un livre sympathique qui amène à la réflexion avec de jolie leçons de moralité.

Ma petite note : 9/10

En connaître plus sur l’auteure :

La page facebook de l’auteure :  Clic ici

22290391_10213812781291700_551229079_n

Tout ce qui compte « Vivre avec » T1 par Claire LEBRETON

L’auteure : Claire LEBRETON

2016-04-18_095953

Je m’appelle Claire Lebreton, je suis née le 15 Janvier 1993 dans la commune du Val d’Oise où j’habite encore.
J’ai commencé à écrire mon premier livre quand j’avais sept-huit ans. Les chapitres n’atteignaient pas trois pages mais j’en étais très fière.
J’avais commencé mon premier livre sérieux à quinze ans, mais quand j’ai perdu les soixante pages que j’avais écrites, ma motivation est partie avec. Ce n’était pas encore l’heure pour moi.
L’année de mes dix-sept ans, je me suis enfin attelée sérieusement à un projet que je n’ai pas abandonné, même dans l’adversité. Quatre ans et beaucoup de pauses plus tard, j’ai posé le point final à Une Touche De Mal.
Depuis, j’ai écrit un recueil de nouvelles fantastiques avec ma meilleure amie Maddy Facchin et une romance réaliste (Tout Ce Qui Compte).
Je suis aussi une passionnée de séries, de films, de livres et de voyages. Pour découvrir mes opinions sur tout cela ainsi que mon affinité pour le style et ce qui s’y rapporte, vous pouvez consulter mon blog http://clairesaddictions.over-blog.com ou mes articles sur Ultraselect.
Je viens tout juste de finir des études de journalisme. Je ne sais pas où ça va mener mais l’idéal serait critique culturelle ou reporter de voyages. Les possibilités sont nombreuses mais l’écriture reste mon idée du futur idéal.

Le livre : Tout ce qui compte « Vivre avec » T1
La couverture : Complètement adaptée au sujet du livre

41zycofUaeL._SY346_

Genre : Littérature Française
Nombre de pages : 177
Prix : Broché : 9.90 euros – Numérique : 1 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu’ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody. Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu’à ce qu’un incident les mettent sur le chemin l’un de l’autre. Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c’est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l’attention d’Hayden. Lui, d’ordinaire je-m’en-foutiste et solitaire va découvrir qu’il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante. Elle est dans son monde et rongée par ses TOCs qu’elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d’entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l’aider à se débarrasser de ce qui l’entrave.

Ma petite chronique :

« Il est son guide, elle est son but »

Je découvre la plume fluide et légère de Claire Lebreton, que je remercie pour ce service presse. Un léger point négatif, les quelques fautes d’orthographe relevées mais qui n’ont néanmoins pas gêné ma lecture. (Il arrive un peu trop souvent qu’en service presse nous ayons des versions non corrigées).

Je suis de suite entrée dans l’histoire m’attachant aux deux protagonistes principaux, deux adolescents en marge de la société.
Un phénomène difficile à vivre et à comprendre : La Différence.
Le lecteur est amené à réfléchir sur le sujet et parfois à se remettre en question. Pourquoi le jeune est-il différent ? S’agit -il d’un problème médical comme l’autisme ou les conséquences d’un traumatisme ?
Quelque soit le cas, la différence doit interpeller dans le bon sens. Elle doit engendrer un pas en avant vers la personne concernée afin de lui venir en aide.

Quand Hayden, adolescent solitaire et incompris par sa famille, vient en aide à une jeune fille malmenée par plusieurs garçons du lycée, il ne s’imagine pas à quel point cette rencontre changera sa vie.

Après avoir passé quelques jours a observé cette drôle de fille aux rituels particuliers (Pour entrer en cours, elle empreinte toujours le même parcours, pas à pas elle longe la ligne de la marelle dessinée au sol, dans les couloirs du lycée elle ne marche que les carreaux blancs, les noirs la stressent trop et pourraient déclencher une crise de panique).

Mélody a bien remarqué le jeune homme qui de loin la contemple. Saura t-elle vaincre ses TOC (trouble obsessionnel compulsif) et se laisser aborder ?

Mélody et hayden sont deux adolescents en souffrance, ensemble ils apprendront à dépasser les limites et vaincre leurs démons. Ils démontreront qu’il est possible d’évoluer malgré la différence.

La différence dérange, elle est incomprise donc elle fait peur.

Je prendrai plaisir à suivre le tome 2 de ce roman.

Ma petite note : 8 / 10

En connaître plus sur l’auteur :

Claire LEBRETON

Son site :  Clic ici

22386410_10213979066660771_1202006745_n

 

 

Une vie après l’autre par Larème Debbah

L’auteure : Larème Debbah

Larème debba

Ancien cadre dans une société financière, en 2008 la sclérose en plaques a changé ma vie. À force de vouloir me battre contre cette affection neurologique, l’écriture est devenue une évidence, un exutoire quotidien. Je prends énormément de plaisir à rédiger des romans dans la veine de la littérature « feel-good ».

Le livre : Une vie après l’autre

41dTjKf3UdL

Genre : Littérature française
Nombre de pages : 194
Prix : Numérique : 2.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Hélène mène une vie calme, bien rangée entre sa fille Pauline et sa boutique.
Un jour, un accident de voiture va bouleverser son quotidien ainsi que sa confiance en elle. Grâce à Damien, le pédiatre de sa fille, elle arrivera à maîtriser sa colère et sa culpabilité qui la poursuivront tout au long du récit.
L’histoire nous guide à travers les épreuves imposées par la perte d’un enfant, et ce tout en sachant qu’il est concevable de prendre le dessus après tel drame.

Ma petite chronique :

Ça aurait du être un jour comme les autres,  déposer sa fille à l’école maternelle en se rendant au travail.
Oui mais voilà, ce jour là rien ne se passe comme prévu. La journée commence par une dispute entre mère et fille qui retarde l’heure du départ. Pour continuer, elles sont bloquées dans un ralentissement routier, puis c’est le trou noir…

Victimes d’un accident, Hélène se réveille à l’hôpital apprenant que sa fille est dans le coma, que son état est très grave, le pronostic vital est engagé.

la douleur, la peur, la culpabilité, la colère, l’espoir, Hélène passera par tous ces sentiments que seule une mère peut ressentir. Comment envisager la vie sans sa fille ?
Mère célibataire, elle ne peut compter que sur le soutien de son amie et collègue et la solitude, le vide créé par l’absence de Pauline lui pèse énormément.
Les semaines passent et rien n’évolue, la petite fille reste immobile, endormie dans le grand lit de cette chambre austère d’hôpital.

Hélène est perdue, elle peine à s’autoriser quelques moments de plaisir,et sa malchance n’est pas terminée.
Comment va t-elle réussir à surmonter ce drame ? Retrouvera t-elle une vie normale ?
L’auteure a su entretenir le suspense, les rebondissements créés une lecture addictive.

le sujet est grave et sérieux, on s’attache aux personnages, on ressent de la peine pour eux.

Je remercie Larème Debbah pour ce service presse et cette jolie découverte.
Son style est fluide et agréable. Embarquée de suite dans l’histoire,j’ai lu le livre d’un trait.
Un premier roman auto-édité qui promet une longue route sur l’écriture.

Ma petite note : 9/10

En connaître plus sur l’auteure :

La page facebook de Larème Debbah : Clic ici

22361018_10213976519517094_1987504609_n

 

Le parapluie qui chante par Stéphanie PLUQUIN

images (1)

Chaque mercredi, je posterai une petite chronique jeunesse, pour les enfants de 1 à 14 ans. Au delà nous passons dans la catégorie Young adultes.

yyoz1tnt

Le parapluie qui chante

yyoz1tnt

L’auteure : Stéphanie PLUQUIN

picture-12292-1500880577

Nationalité : France

Né(e) à : Lille , le 12.03.1976

L’auteure et illustratrice que je suis est forte d’une expérience artistique qui s’est enrichie depuis ma plus tendre enfance en autodidacte.

D’une part à travers le dessin et la peinture, d’autre part à travers l’écriture et l’amour pour les mots.

Notre belle langue française doit être à l’honneur avant tout !

Je fais appel à la petite fille qui sommeille en moi pour donner naissance à mes livres…

Mon imagination est mon meilleur atout pour réaliser les illustrations qui figurent dans mes ouvrages !

Le livre : Le parapluie qui chante
La couverture : Très colorée c’est ce qui plait aux enfants

le parapluie qui chante

La maison d’édition : Doudou Editions

doudou editions

  • Genre : Littérature jeunesse Romans / Contes / Fables
  • Nombre de pages : 68

Age : de 2 à 7 ans avec un adulte / de 7 à 10 ans
Lien d’achat Amazon ——–> Clic ici

le résumé :

Le parapluie qui chante est une initiation à la poésie destinée aux enfants en primaire.    A travers une histoire simple et captivante, faites découvrir la poésie aux petits. Chaque page du livre est constitué d’une strophe de 4 vers et d’une illustration réalisée à l’aquarelle ainsi ils découvrent l’histoire aussi à travers des images soignées.
C’est donc l’histoire d’un parapluie qui ne vit que par et pour la pluie ! En effet, quand le temps est au beau fixe, Sophie range et laisse son parapluie dans le placard, mais quand le temps se gâte, qu’il pleut, vente, grêle ou neige, elle n’a qu’une hâte, celle de prendre son parapluie et de l’emmener avec elle partout où elle va, y compris et surtout à l’école où il retrouve lui aussi ses camarades. Ce parapluie a un don, celui d’inventer des paroles et de chanter ! Il en fait profiter tout le monde et la récréation venue, il chante à tue tête avec les autres parapluies et surtout les enfants !
Voilà un merveilleux conte doté d’une chanson en toute fin de livre afin que vos enfants puissent la chanter à leur tour !
Un livre de 42 pages plein de surprise et de merveilleuses illustrations !

Ma petite chronique :

Le parapluie qui chante est un livre pour les enfants de deux à dix ans avec de sublimes illustrations à l’aquarelle.
Le parapluie, objet principal de l’histoire est joliment représenté avec un nez, une bouche, des yeux et des oreilles ce qui va forcément plaire aux plus jeunes.
4 vers par page, feront découvrir la poésie.

Bien entendu, le parapluie adore les jours de pluie, il peut alors accompagner Sophie à l’école et retrouver ses amis les autres parapluies.
Pendant la classe ils égouttent la tête en bas en écoutant les leçons mais dès qu’arrive l’heure de la récréation ils peuvent s’ouvrir et jouer dans la cour avec les autres enfants et surtout chanter.

A la fin du livre la chanson est répertoriée pour que les mamans puissent l’apprendre aux petits.

Ce livre est intéressant au point de vu échanges et complicités entre le lecteur et l’enfant. Les plus petits  peuvent chercher les objets dans les illustrations aux couleurs vives, les plus grands s’initier à la poésie en couleurs, et tous finissent en chanson.

 

En connaître plus sur l’auteure :

Nom et Slogan : Doudou-Editions : Plus qu’un livre, un doudou !

Alors oui j’ai crée ma propre maison d’auto-édition en février 2017, désireuse de rester
maître de mes publications, j’ai décidé d’opter pour le régime de micro-entrepreneur
en autoédition. Je peux donc collaborer si je le veux avec d’autres auteurs ou illustrateurs
mais tout sera édité à mon nom.

Site officiel :Clic ici

Vous trouverez aussi les Aventures de Loustik, un adorable chien qui prend la plume pour raconter sa vie à quatre pattes, humour garanti ! Les tomes 1 et 2 sont déjà publiés et disponibles !
D’autres livres sont bien entendu en préparation et seront publiés très prochainement !
Notamment : « Le parapluie qui chante  » : une initiation à la poésie, livre de 42 pages entièrement illustré !
« Pitou et ses graines magiques » : un roman fantastique pour les 6-10ans, un extra-terrestre est désigné pour effectuer un voyage sur terre pour y faire un recensement de la population, des animaux, végétaux.. Il a des graines magiques dont il pourra se servir pour venir en aide aux espèces qu’il rencontrera…
« Les aventures de Loustik, tome 3 et 4 » …
En cours de création : « Anito, l’âne écolo ! » : un âne fait le ramassage scolaire avec sa petite carriole et aide les enfants à prendre conscience de l’écologie au quotidien. Ramassage des détritus, papiers et autres déchets jetés par terre dans les parcs, rues et lieux publics. Dans un petit village, tout le monde se mobilise pour retrouver un espace de vie agréable et propre tout en s’amusant ! Les enfants vont y jouer un rôle très important, veillant à ce que leurs parents oublient leurs mauvaises habitudes et ne le perpétuent pas avec leurs enfants…
Doudou-édition, c’est aussi un programme d’affiliation pour remercier ses clients, un blog pour suivre l’actualité, des interviews, des critiques littéraires, des extraits de livres à découvrir gratuitement…
Au plaisir de vous faire découvrir son univers fantastiquement féérique ! «

G+ : Doudou Editions – Google+

 

yyoz1tnt

 Ma synthèse

Auteur :Stéphanie PLUQUIN
Illustrations : Stéphanie PLUQUIN
Editions : Doudou Editions
Tranche d’âge : De 2 à 11 ans
Nombre de pages :42

Mes petites notes

Auteur :           9/10
Illustratrice :  9/10
Le livre :        18/20

merci pour les coms

 

Une petite fille extraordinaire par Claude louis ROUDIL

L’auteur : Claude Louis ROUDIL

61MUciMfkDL._UX250_

CLR est un spécialiste de la psychologie de l’éveil. Il a écrit toutes sortes d’ouvrages (philosophiques et pragmatiques, romans, livres pédagogiques pour aider chaque individu à découvrir la voie qui lui convient le mieux. Celle qui l’aidera à trouver par lui-même sa liberté.
Il n’existe pas qu’un seul parcours initiatique, les chemins sont nombreux. Chacun peut tracer sa route à sa manière en évitant les autoroutes de la pensée conditionnée, remplie d’idées toutes faites et de préjugés stérilisants.
Bonne chance à tous!

Le livre : Une petite fille extraordinaire
La couverture : Couverture assez neutre j’aurais aimé une touche de zen.(galets-fleur de lotus)

41lwAK02UlL._SX331_BO1,204,203,200_

Genre : Littérature Française
Nombre de pages : 144
Prix : Broché : 9.50 euros – Numérique : 3.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Un grand-père devenu philosophe et une petite fille intelligente pleine d’énergie voilà de quoi créer un dialogue intéressant et riche. L’ensemble de l’histoire se situant dans une société en pleine déliquescence traitée sans complaisance et non sans ironie constitue la trame d’un roman initiatique au parfum du zen. « Une petite fille extraordinaire » raconte l’histoire d’une vie qui commence et celle d’une autre qui se termine progressivement. Au cours de l’ouvrage l’auteur aborde les principaux sujets qui intéressent toute personne cherchant un sens à sa vie. Après sa lecture il est impossible de rester indifférent. L’histoire commence par une balade au bord de Seine dans une petite ville de la banlieue parisienne. Lisa vient d’avoir six ans…

Ma petite chronique :

Une petite fille extraordinaire, c’est l’histoire de Lisa qui grandit au sein d’une famille harmonieuse et qui va entretenir au fil des pages une relation particulièrement chaleureuse avec ses grands- parents.

Depuis son plus jeune âge, Lisa est une petite fille curieuse de tout qui pose beaucoup de questions. Elle grandit sereinement auprès de parents qui lui donnent une très bonne éducation, mais c’est avec son papy et sa mamie,  Professeurs  de mathématiques et d’anglais qu’elle arrive le mieux à communiquer et à poser les questions qui la chagrinent sans sujet tabou.
Sa mamie n’étant pas très informatique, garde le rôle de confidente d’histoires de coeur, mais avec son papy, ils échangent des mails régulièrement pour des conversations plus philosophiques.

C’est ainsi que sans la forcer le grand père orientera sa petite fille sur les voies de la sagesse, en lui inculquant sa passion et son savoir pour la méditation, le zen.

Le livre est accessible à tous par son écriture fluide, une sorte de leçon de zen attitude qui manque un peu de piquant à mon goût.
L’auteur connait parfaitement son sujet et l’enseigne au lecteur en même temps qu’à sa petite fille, j’aurais aimé trouver un peu plus d’animation, d’humour. La complicité de Lisa envers ses grands parents restent toujours plate et sérieuse.

Je remercie l’auteur, Claude Louis Routil de m’avoir accordée sa confiance pour ce service presse que je conseille à toutes les personnes intéressées sur le sujet de la méditation.

Ma petite note : 8/10

En connaitre plus sur l’auteur :

La page Facebook de l’auteur : Clic ici

Les autres livres de l’auteur : Clic ici

zen