Le fil d’argent pat Rebecca GREENBERG

L’auteure : Rebecca Greenberg

rebecca greenberg

Rebecca Greenberg est née à Paris en 1971.

A 17 ans, elle part vivre en Afrique, au Cameroun, avec ses parents. Elle y passera sont bac, puis suivra une année d’initiation à l’Histoire de l’Art.

A son retour en France, elle entame des études universitaires cinématographiques et audiovisuelles, rêvant de devenir metteur en scène, scénariste et monteuse. Elle assiste à des tournages de films, aux côtés de Gérard Jugnot et Richard Bohringer, et se prend de passion pour les écrits de Stephen King, rédigeant des scripts adaptés de quelques nouvelles choisies.

Puis elle rencontre son âme-sœur, et fait finalement le choix de se consacrer corps et âme à sa nombreuse famille.
C’est la saga Harry Potter, découverte par le biais de ses enfants bien des années plus tard, qui lui donne – comme une révélation – le goût insatiable des livres et le besoin de réécrire, comme au temps de son adolescence.

LE FIL D’ARGENT prend soudain forme dans son esprit, puis sur le papier. Il lui faudra 2 ans pour l’achever, après de nombreuses recherches historiques et scientifiques, ainsi que pas mal de nuits blanches…

Elle est aujourd’hui auteure et correctrice littéraire indépendante.

Le livre : Le fil d’argent
La couverture ( Réalisée par Matthieu Biasotto) : Magnifique couverture qui donne envie de découvrir le roman, totalement en accord avec l’histoire.
Le fil d'argent rebecca Greeberg
Genre : Paranormal / Historique
Nombre de pages : 473
Prix : Broché : 15.99 euros – Numérique : 2.99 euros
Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :
Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça.Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ?

Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne pas devenir fou, Tom devra s’engager corps et âme dans l’enquête la plus incroyable de sa vie, où Passé et Présent se trouvent étroitement liés.

Et si rien n’était dû au hasard ?

Ma petite chronique :

Whaouuuu !Je découvre Rebecca Greenberg qui m’a proposée en service presse sur le site SimPlement Pro son formidable premier roman. Je la remercie de m’avoir accordée sa confiance, j’ai été complètement happée par ce roman historique paranormal.
L’auteure a effectué un travail minutieux et remarquable de recherches et nous offre les liens en fin de livre.

Cet ouvrage, est en ce qui me concerne, écrit en trois temps :
– l’histoire de jeunes partisans luttant pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que les horreurs infligées aux prisonniers.
– l’histoire de Thomas, journaliste à New-York en 2013, qui après un accident va vivre une expérience de mort imminente et devenir médium.
– mais aussi l’histoire des voyages lors des décorporations de Thomas qui étrangement relieront les deux époques.
Le style fluide et précis de l’auteure nous transporte facilement d’une époque à une autre en passant par de nombreux sentiments tels que l’amour, le doute, la peur, la révolte mais aussi l’empathie envers les personnages auxquels on s’attache facilement.
Après un accident et une période de coma, Thomas se réveille au son d’une musique. Il se rend compte rapidement qu’il possède dorénavant un don particulier qui l’emmène dans une autre époque, une des plus terribles la Deuxième Guerre mondiale où là il retrouve la musique de son réveil, la vision de jeunes filles, jumelles dont la passion est le violon et le piano, des jeunes partisans qui se révoltent.
Que veulent dire ces mystères ? quel est le rapport avec sa vie actuelle ? Arrivera-t-il à apprivoiser ce don sans compromettre sa vie de famille ?
la vie ne tient qu’à un fil, ce fil d’argent qui peut se briser à tout moment et qui fait réfléchir le lecteur.
J’invite vivement les lecteurs à découvrir Rebecca Greenberg, une auteure à suivre.
Un clin d’oeil au passage pour féliciter Matthieu Biasotto, pour la réalisation de cette sublime couverture.

Ma petite note : 10/10

En connaître plus sur l’auteure :

La page Facebook de l’auteure : Clic ici
Le blog de Rebecca Greenberg : Clic ici
illustration
Publicités

Avant qu’il n’en reste rien par Virginie PAQUIER

L’auteure : Virginie PAQUIER

61--Z5UWrvL

Virginie PAQUIER est une auteure française, née en 1968. Fortement attirée depuis toujours par les activités créatives, elle a trouvé dans l’écriture et la peinture le moyen de s’exprimer librement et de libérer ainsi sa fantaisie et son imagination.
Ses références sont plutôt classiques, mais ses histoires sont souvent qualifiées d’originales et pleines d’idées.
Son premier roman « L’envers des corps » est une histoire d’anticipation doublée d’une histoire d’amour et d’intrigue, pleine de passion.
Puis on pourra lire « Offre logement contre menus services », traduit en Anglais sous le titre « LAURA and Mr SOLIS », « La jolie vie de Mélanie », « Deuxième étage, rayon hommes », « Mauvais Amour », « Nœud de vipères dans l’herbe verte », « Le Dernier Facteur ».
« MES VERITES A DIRE ET A CONTREDIRE » quant à lui, est un recueil qui regroupe 21 textes courts illustrés sur des sujets actuels très divers comme les relations homme-femme, la place de l’homme dans la nature, le sens de la vie… traités de façon très personnelle.

Le livre : Avant qu’il n’en reste rien
La couverture : J’ai beaucoup aimé cette couverture en parfaire cohérence avec le titre et l’histoire.

avant qu il n en reste plus rien vp

Genre : Littérature sentimentale/Enquête/Suspense
Nombre de pages : 254
Prix : Broché : 13.99 Euros – Numérique : 0.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Tom est un petit garçon comme les autres. Enfin, pas tout à fait comme les autres tout de même, car il est doté d’une capacité d’observation et d’une intuition hors du commun. Lorsque, à cinq ans, il assiste à la mort de sa grand-mère, un évènement étrange se produit, tellement étrange qu’il ne parvient pas à l’exprimer et l’enfouit pendant de longues années dans sa mémoire. Mais à seize ans, le même phénomène se répète, et Tom comprend qu’il est porteur d’un don exceptionnel.
Il fait alors la rencontre du lieutenant Leclou, un policier au mode de vie décalé. Tom devine que le lieutenant est en difficulté, il décide de l’aider.

Ma petite chronique :

Encore une fois bluffée par Virginie Paquier, toujours pleine de surprises avec son dernier roman Avant qu’il n’en reste rien.
Ce n’est pas ma première chronique de l’auteure, et à chaque fois je suis agréablement surprise.
En tant que lectrice j’aime beaucoup entre deux thrillers ou science fiction, m’installer confortablement et me détendre avec un livre simple qui m’embarque. Mais attention simple mais bien écrit, avec des sujets surprenants, des personnages attachants et toujours du suspense.
Et c’est là que virginie Paquier entre en jeu car elle réunit toutes ces conditions, avec une jolie romance il y a toujours un sujet bien profond, avec souvent des rappels des sujets de société importants comme la vieillesse et la solitude, l’alimentation saine ou encore la révélation de l’homosexualité à un de ses parents.

Dans ce dernier roman, Tom va découvrir qu’il possède un don bien étrange et particulier, et va devoir apprendre à vivre avec.
Il n’est pas facile pour lui d’en parler, sa petite amie peine à le croire, ses parents ne le comprendront certainement pas.
Il décide alors de se confier au commissaire de police en espérant de ne pas passer pour un fou.
Ce dernier après vérification, ne peut que le croire et lui accorde sa confiance, c’est alors qu’il l’aidera sur les enquêtes grâce à ce don et ils deviendront même amis.

Mais un jour une terrible révélation s’impose à lui concernant sa vie personnelle future.
Comment Tom réagira t-il ? Devra t-il parler ou garder tout pour lui ?
Essayera t-il de changer son destin ou laissera t-il faire le cours du temps ?

Si vous voulez passer un agréable moment de lecture, n’hésitez pas et rejoignez l’univers de Virginie Paquier.

Ma petite note : 10/10

En connaître plus sur l’auteure :

Autres titres de l’auteur : L’envers des corps, Offre logement contre menus services, La jolie vie de Mélanie, Deuxième étage rayon hommes, Mauvais amour, Nœud de vipères dans l’herbe verte, Le dernier facteur, C’est comme ça Papa !

Lien des autres titres : Clic ici

Le blog de Virginie Paquier : Clic ici

La page Facebook de Virginie Paquier : Clic ici

24463255_10214429674245679_2133584518_o

 

La vie rêvée de Chloé Chevalier Tome 1 Au pays d’Oz par Céline DE ROSA

images (1)

yyoz1tnt

La vie rêvée de Chloé Chevalier
Tome 1 : Au pays d’Oz

yyoz1tnt

 

L’auteure : Céline DE ROSA

Céline De Rosa

Née en 1980, Céline DE ROSA fait des études linguistiques et commerciales (licence d espagnol, master de négociation internationale), puis prend le temps de voyager et s’essaie à divers métiers. Aujourd’hui elle est enseignante.

Passionnée de lecture depuis son plus jeune âge, c’est avec Marcel Pagnol et ses souvenirs d’ enfance qu’ elle fait ses premiers pas en tant que lectrice. Céline de Rosa est auteur d’un premier:roman Elle(s).

Le livre : La vie rêvée de Chloé Chevalier. T1 Au pays d’Oz.
La couverture : la couverture est totalement en adéquation avec le livre qui attirera les jeunes

La vie rêvée de Cloé Chevalier T1 Céline De Rosa

Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 135
Prix : Broché : 15 euros (FDC)– Numérique : 1.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Chloé a dix ans et vit à Paris avec ses parents et son jeune frère Ethan de deux ans son cadet. C’est une préadolescente bien en avance sur son âge, une solitaire férue de civilisations anciennes et de lecture qui, dès que l’occasion se présente s’isole dans sa chambre.
Des amis, elle n’en a pas. Des amis, elle n’en veut pas vraiment.
A son âge, elle est déjà consciente que le monde n’est pas si beau…
Ses parents décident de quitter le douillet seizième arrondissement de la capitale et leurs professions plus qu’enviables (banquier et médecin urgentiste) pour vivre une belle expérience en Australie. Leur façon de voir la vie va changer. Du tout au tout. Mais ce n’est que le début d’une longue série d’histoires extraordinaires.
Sept tomes permettront de découvrir les aventures de cette famille, pas comme les autres, à travers le globe.
Un livre pour se distraire, voyager et apprendre…des tas de choses !!!
Pour les curieux…petits et moins petits !

Ma petite chronique :

Je retrouve Céline De Rosa dans un tout autre genre avec La vie rêvée de Chloé Chevalier, livre jeunesse, destiné aux enfants à partir de 8 ans.
Assistante maternelle j’aime faire découvrir les livres aux petits et je suis très exigeante avec mes chroniques du mercredi.
J’ai passé un merveilleux moment de lecture en voyageant avec Chloé au pays d’oz.
L’auteur a su captiver ma curiosité sur un pays que je ne connaissais pas vraiment et j’ai appris pas mal de choses.
Le style fluide de Céline permettra aux enfants de se plonger dans un univers de rêve, de soleil et de loisirs.

Découvrir enfin un lexique a été pour moi la cerise sur le gâteau. Souvent les auteurs de livres pour les jeunes refusent de mettre un lexique privilégiant les recherches dans le dictionnaire ce que je trouve tout à fait louable. Cependant, j’ai pu constater que trop souvent les jeunes sont livrés à eux même, certains ne savent pas faire une recherche seul et parfois les parents ne sont pas toujours disponibles.
Pouvoir accéder à une définition directement en lisant est forcément un très bon point en ce qui me concerne.

Avec ce premier tome, L’auteure sous la forme d’un journal intime, nous fait découvrir la vie de Chloé une petite fille, pas tout à fait comme les autres.
Chloé a 10 ans et elle est très en avance pour son âge, elle n’a pas d’amis car elle préfère s’isoler dans sa chambre pour dévorer les secrets de l’Egypte ou encore les 7 tomes tomes de Harry Potter.

Mais un jour sa vie bascule. Ses parents ont décidé qu’avec son petit frère ils iraient tous passer une année en Australie. Leurs situations professionnelles leurs permetent d’avoir une vie aisée financièrement.
Et c’est à ce moment que tout commence, l’auteure va faire découvrir aux jeunes lecteurs, au fil des jours du journal intime de Chloé, les coutumes de ce joli pays, mais aussi les différents sports.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas tout dévoiler, je préfère vous laisser découvrir les aventures de Chloé Chevalier, et je peux dire que j’attends le prochain voyage avec impatience.
Je vous recommande l’achat du livre broché pour mieux découvrir, les cartes et dessins insérés par l’auteure tout au long du livre, un point positif en plus qui aidera les enfants à se situer face aux différentes villes traversées.

En connaître plus sur l’auteure :

Sa page auteure facebook : Clic ici

 

yyoz1tnt

 Ma synthèse

Auteur : Céline DE ROSA
Tranche d’âge : A partir de 8 ans
Nombre de pages : 135

Mes petites notes

Auteur :                              10/10
Illustrations + lexique :  10/10
Le livre :                              20/20

yyoz1tnt

PRS Les porteurs de la marque par Olivier GIUDICELLI

L’auteur : Olivier GIUDICELLI

olivier guidicelle 1

Originaire de Corse (Bastia), Olivier Giudicelli, marié, deux enfants, est contremaitre EDF.
Passionné de SF et d’histoire (littérature et films).

Depuis une dizaine d’années il pense à écrire un roman mélangeant fiction et faits historiques.
Il y a à cinq ans il se met sérieusement à l’écriture afin de nous faire découvrir son univers avec PRS Les porteurs de la marque.

PRS est conçu comme une trilogie dont les tomes 2 et 3 ont déjà pensés dans l’imaginaire de l’auteur.

Le livre : PRS Les porteurs de la marques
La couverture : on retrouve dans l’œil une pièce d’Alexandre le Grand qui résume le roman et la corne de bélier.

PRS-Les-porteurs-de-la-marque couverture

Genre : SF/ Historique
Nombre de pages : 398
Prix : Broché : 9.48 euros – Numérique : 0.99 cts

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Qui y a-t-il après la mort ? Pourquoi et comment des monuments en pierre comme les pyramides ont-ils été créés? Quel est le but de la race extra-terrestre qui parfois vient nous rendre visite ou nous enlever? Ces trois questions sont liées et un seul être, connu sous les trois lettres PRS, semblait posséder la plupart des réponses. Cependant, quand l’inquisition du 15ème siècle, trouva une jeune Barcelonaise dont le signe physique distinctif et les capacités d’observation surhumaines rappellent celles de Thaïs, esclave du 4ème siècle avant JC, PRS mènera l’enquête. Les révélations qui en résulteront pourraient entrainer l’extermination de l’humanité. Des royaumes d’Alexandre le Grand à la Reconquista espagnole, voyagez à travers les siècles et découvrez la grande comme la petite histoire. Démasquez l’identité de ceux qui ont secrètement façonnés le monde aux travers d’amours prohibés, d’expériences interdites et de combats sans pitié.

Ma petite chronique :

je remercie l’auteur, Olivier Giudicelli de m’avoir accordée sa confiance en me proposant le service presse de son livre PRS Les porteurs de la marque.

il n’a pas été facile pour moi de faire cette chronique car je sors totalement de ma zone de confort et je cherche un peu mes mots pour retranscrire au plus juste mes sentiments.

Il faut dire que l’auteur ne nous épargne pas un mélange de genres, historique, SF, suspense, mythologique et une pointe d’ésotérisme, whaouuuu !!! de quoi être décontenancé.
Mais contre toute attente il a su m’entraîner dans son univers de fiction historique.
Mises à part quelques longueurs explicatives j’ai été happée par le destin de ces trois femmes au caractère fort, totalement insoumises dont deux sont porteuses d’une marque particulière.
l’auteur nous fait voyager à travers les siècles, entre les combats et ces trois femmes manipulatrices centrées autour du secret d’une boîte dont il faut découvrir les données.

je recommande ce livre à tous les amateurs de sensations nouvelles.

Ma petite note : 8.5/10

En connaître plus sur l’auteur :

La page facebook PRS :  Clic ici

23794874_1865676143744953_9039822629265015874_n

 

Entre II Mondes – Réminiscences par D.LYGG

L’auteur : D. Lygg

dl

D.Lygg est auteur de roman fantastique/fantasy.
Elle publie en 2013, aux Éditions Hélène Jacob, le premier tome de sa trilogie « Entre II Mondes», « Réminiscences ». Suivront « Le Passage » et « La Guerre ».

Encouragée par ses lecteurs et lectrices, elle réitère l’expérience en se lançant dans l’écriture d’une seconde série ayant pour héros les gardiens de l’Ordre Sacré du Temple, personnages issus de l’univers Entre II Mondes.

Découvrez à présent cette nouvelle trilogie : « Les gardiens de l’Ordre Sacré ».

Le livre : Entre II Mondes – Réminiscences
La couverture : Représentative du roman, ente l’obscure et la lumièreEntre II mondes par D.Lygg

Bande annonce du livre : Clic ici

Genre : Fantastiques / Jeunesse
Nombre de pages : 259
Prix : Broché : 15.50 euros – Numérique : 4.49 euros

Le résumé :

À Hidden Hills, petite ville de la province d’Alberta dans les Rocheuses canadiennes, Moïra mène une vie sans histoires aux côtés de ses grands-parents adoptifs. Mais très vite, la jeune femme découvre que sous les aspects d’une vie tranquille et ordinaire peuvent se cacher bien des secrets. C’est au travers de ses rêves et de sa relation naissante avec un jeune homme nommé Tristan, qu’elle se sent troublée.
Elle prend véritablement conscience de sa différence lors de l’apparition d’étranges phénomènes liés à ses nouvelles capacités, qu’elle doit apprendre à maîtriser rapidement. Mais ses dons l’éloignent malgré elle de ceux qu’elle aime. Ils font également de Moïra la proie d’êtres mal intentionnés, des créatures œuvrant pour le compte de leur puissant maître resté dans l’ombre, et venues d’un monde ancien et oublié par les Hommes.
Heureusement, la providence mettra sur son chemin un allié aussi précieux que redoutable appartenant à l’Ordre Sacré des Gardiens du Temple. Envoyé sur Terre, il aura pour mission de retrouver les traces d’une activité anormale dans le monde humain.
Car la saison sombre approche et avec elle la fête de Samain, ouvrant le passage entre les deux mondes…

Ma petite chronique :

Moïra est une jeune fille qui aime la vie et sa bande d’amis, élevée par ses grands parents très protecteurs après le décès de ses parents.
Elle passe son temps libre avec sa meilleure amie Nel et le beau Tristan avec lequel elle commence une relation très romantique.
Mais voilà des rêves étranges viennent hanter les nuits de Moïra, elle commence a découvrir des dons que bientôt elle devra apprivoiser.

Une jolie romance dans un univers fantastique, avec des personnages très attachants qu’on a envie de voir évoluer tout au long de la trilogie.

Un plume fluide et additive pour une histoire intrigante laissant une grande part de mystère et nous pousse à lire la suite.

Je remercie les éditions HJ de m’avoir fait découvrir l’auteur D.Lygg et sa trilogie Entre II mondes.

Ma petite note : 8/10

En connaître plus sur l’auteur :

Le site de la trilogie : Clic ici

Plateformes de distribution du livre : clic ici

Les autres livres de l’auteure : Clic ici

Rejoindre D.LYGG sur Facebook : Clic ici
Pour tout savoir sur l’actualité de D.Lygg et s’inscrire à la newsletter : http://www.dlygg.fr

 

 

 

Les proies du temps par Sébastien Fillion

L’auteur : Sébastien FILLION

sébastien fillon

38 ans, musicien professionnel depuis 2001 (animation d’hôtels, navires de croisières et également auteur compositeur arrangeur), j’ai publié mon premier roman en 2006, le second en 2007… et le troisième dix ans plus tard.

Le livre : Les proies du temps
La couverture : Une jolie couverture adaptée au roman

les proies du temps sebastien fillon

Genre : fantastique – Suspense
Nombre de pages : 292
Prix : Numérique : 7.00 Euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Liées par une étrange prophétie, Nellie et Stella décident de tout plaquer pour partir ensemble. Une île oubliée des cartes les appelle. Là-bas peut-être ces amies de toujours parviendront-elles à donner un sens à leur existence. Mais on ne se coupe pas du temps comme on se coupe du monde. Au-dessus d’elles, une horloge étend ses ombres…

Ma petite chronique :

je découvre Sébastien Fillion, avec son dernier roman Les proies du temps, service presse du site SimPlement et je remercie l’auteur de m’avoir accordée sa confiance.

Un roman totalement surprenant qui nous emmène dans un univers auquel on n’aurait pas pensé. De chapitre en chapitre nous allons de surprise en surprise avec toujours un petit point décalé de notre point de départ. On se demande même où cela va pouvoir s’arrêter.

Dans un style fluide et bien précis, Sébastien Fillon entretient un long suspense, il connaît son sujet, il sait où son imaginaire veut nous mener.
Même si j’ai trouvé quelques longueurs, je dois avouer que le sujet original me les a faîtes oublier.

Nellie et Stella deux jeunes filles aux caractères opposés, sont pourtant les meilleures amies depuis l’enfance.
Un soir de fête foraine, elles finissent leurs soirées dans une roulotte d’une diseuse de bonnes aventures. Mais en quittant la roulotte, leur sourire ont disparu.

Qu’a bien pu leur prédire cette vielle voyante ?

Certainement quelque chose de très grave, car elles décident de tout quitter pour vivre une aventure encore plus folle que ce qu’elles auraient pu prévoir, laissant famille et petits amis respectifs.
Un voyage sans restriction dans le paradis d’une île non référencée sur la carte géographique, où les règles luxueuses de vie semblent idéales et pourtant….

Et c’est dans cet univers que l’auteur à coup de rebondissements et de suspense embarque le lecteur avec lui, on ne peut plus fermer le livre.

La seule question est : la prophétie de la voyante va t-elle se réaliser ?

Retrouvez Sébastien Fillion dans Les proies du temps et vous aurez la réponse.

Ma petite note : 8.5/10

En connaître plus sur l’auteur :

Ses autres romans :

 

Palmistry

Mes derniers mots par Matthieu BIASOTTO

L’auteur : Matthieu BIASOTTO

18057147_1000412713426851_1641704675681257041_n

Je suis un auteur indépendant, j’ai fait le choix d’être libre. Mon écriture est accessible, parfois poétique, souvent existentielle. Ma plume peut être dure, je l’assume. Je vis de mes intrigues, j’écris pour être lu, pour me mettre à nu. J’écris pour être Moi. J’aime m’essayer à des genres différents. J’adore travailler la tension. J’aime la vitesse, le souci du détail. J’éprouve un plaisir étrange à échafauder de nouvelles histoires. Je jubile à l’idée de manipuler l’esprit, au moins un peu. Et j’aime croire qu’un texte peut laisser une trace après sa lecture, même une minuscule marque. Pour moi, la plume est un moyen de m’ouvrir et de me connecter au monde. D’entrer dans les vies, dans les foyers, dans les discussions et dans les cœurs tout en m’amusant. Il n’y pas de plus beau métier.

Le livre : Mes derniers mots
La couverture : Excellent choix de couverture qui poursuit le lecteur durant toute la lecture.

Mes derniers mots Matthieu Biasotto

Genre : Policier Suspense
Nombre de pages :
Prix : Broché : 14.90 euros – Numérique : 0.99 euros ( prix de lancement)

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

J’ai tout oublié. Tout. De ce que j’ai vécu, jusqu’à la personne que j’étais. S’il ne reste rien, je ne le dois pas à un accident. Ce n’est pas non plus une maladie. Ma perte de mémoire est brutale, sans doute à la hauteur de ce que j’ai fait.

Mes heures sont comptées, les règles du jeu ont changé et elles sont contre moi. Il va me falloir composer avec une existence qui ne m’appartient plus si je veux sauver ma peau.

Dans cette course contre la montre, sur les traces de mon ancienne vie, je tente d’échapper à une situation qui me dépasse et qui nous dépasse tous. Tout au bout de cet enfer, la vérité me tend les bras. Je vais découvrir le rôle que je dois jouer, le vôtre aussi. Il y aura un avant, un après, c’est certain. La fin n’est jamais une fin, ce n’est qu’un commencement laissant entrevoir quelque chose de bien plus grand. Vous le comprendrez avec mes derniers mots.

Ma petite chronique : 
Pas le temps de se poser que l’auteur nous met dans l’ambiance d’une cavale sans répit, sans pitié, avec des émotions aussi tendres que cruelles qui nous font vibrer et nous laissent dans un état d’apnée jusqu’à la dernière ligne.

D’une plume percutante dont le style n’appartient qu’à lui, Matthieu Biasotto va pousser l’extrême en devenant le narrateur de son thriller psychologique avec des touches philosophiques.  Il fallait oser ! Il l’a fait .
J’ai la chance de pouvoir suivre la bibliographie de l’auteur et je dois avouer ne jamais avoir été déçue, quelque soit le genre, Matthieu y met toutes ses « tripes » et se met à nu, à commencer par cette couverture où il pose avec un tel réalisme, quelle nous poursuit tout au long de la lecture.

Matthieu est libre et entier, il profite donc d’une façon peu commune par le biais d’un thriller à nous délivrer un message philosophique qui marquera le lecteur.

Quand Matthieu se regarde ce matin là dans ce miroir, il ne se souvient plus de rien. Ni de son nom, ni de ce qu’il fait là dans cette chambre sordide avec une gamine de 16 ans apeurée et deux cadavres. Recouvert de tatouages qui seront le GPS de sa fuite, mais faudra t-il encore qu’il puisse les décrypter.
Sans plus rien connaître de sa vie, comment arrivera t-il a échapper à ses détracteurs ?

Cette fiction est-elle loin de la réalité dans un monde où le progrès technologique et la surveillance sont déjà bien avancés ?
Matthieu réussira t-il à faire passer le message ?

Je ne sors pas indemne de ma lecture et Matthieu m’amène à réfléchir sur plusieurs points philosophiques abordés dans son roman.

 

Ma petite note : 10/10

En connaître plus sur l’auteur :

Les autres livres de Matthieu Biasotto : Clic ici

La page Facebook de l’auteur : Clic ici

Le site de Matthieu Biasotto :  Clic ici