Trente secondes avant de mourir par Sébastien Theveny

L’auteur : Sébastien Theveny

sebastien theveny

Né en 1976 en Pays de Champagne, je pose mes valises en Franche-Comté en 2002 et ne quitte plus cette terre d’adoption.
De formation littéraire, j’occupe mon temps libre à rédiger poèmes, nouvelles, contes pour enfants et romans tout en n’oubliant pas de m’adonner au tennis de table : mens sana in corpore sano ! Après la publication de mon premier roman « Trouble Je », je propose à présent mon premier recueil de poèmes, écrits sur une période 14 ans, intitulé « En Vers… et contre tout ».
J’ai eu l’audace également de créer un « roman en alexandrins » : Vers…tige, qui suit la vie d’un homme de sa naissance à sa mort, au travers du prisme du désir et de son rapport aux femmes.

Le livre : Trente secondes avant de mourir
La couverture : Magnifique interprétation du temps remontant dans le sablier par Matthieu Biasotto
51A1gAuEvXL

Genre : Thriller/Suspense
Nombre de pages : 325 pages
Prix : Broché : 17euros – Numérique : 2.99 euros

Lien Amazon : Clic ici

Le résumé :

Pour que des vies basculent, il suffit parfois d’une seconde.

New York, 2018.
Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015.

Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…

À cet instant, Tom est loin d’imaginer qu’il ne lui reste que trente secondes avant de mourir.

Ma petite chronique :

Il y avait un moment que je voyais tourner sur les groupes cette magnifique couverture, 30 secondes avant de mourir par Sébastien Theveny et j’ai craqué, le soir même il est sur ma liseuse et impossible de le fermer.

Je découvre avec plaisir la plume fluide et addictive de Sébastien Theveny , son plan de livre est formidablement bien construit, les protagonistes se confondent au fil de l’histoire.
L’auteur a un talent certain pour manipuler ses lecteurs et nous embarque dans une remontée à travers le temps en commençant par nous présenter ses personnages à l’âge de l’adolescence.
Les neurones du lecteur sont en ébullition, l’addiction prend forme, et il ne voit pas défiler sa lecture.
L’intrigue se déroule en deux temps, entre l’époque où cette bande d’ados fréquentaient les mêmes bancs d’école, les stades de football ou l’église de la petite bourgade de Carthage au Texas.
Et New York, ville d’excès et de lumière, que l’auteur connaît très bien et dont il nous décrit les lieux avec passion.

Ne vous est-il jamais arrivé de regarder les gens et d’imaginer leur vie ?
C’est ce que fait Tom Brady en ce jour de Thanksgiving 2018 en attendant l’appel qui lui donnera le feu vert pour l’embarquement direction de la Nouvelle Orléans où il est attendu pour un rendez-vous de travail.
Tom est un homme hors normes dans tous les sens du terme à commencer par son physique imposant, qui trimbale un passé aussi lourd que lui et qui noie ses angoisses dans des kilos de nourriture de façon boulimique.
Soudain, les traits d’un visage, le propulse jour pour jour, trois ans en arrière, et, comme un film qu’on rembobine, comme 30 secondes avant de mourir on revoit sa vie.
Ce 26 novembre 2015 où chacun se prépare à se déguiser pour la fête, sa vie a basculé.

Quel est le rapport entre cette bande d’adolescents et ce trio d’amis qui se retrouvent à Central Park pour élaborer une vengeance rétrospective, machiavélique pour exorciser leurs souffrances communes du passé ?
Tom Brady aurait-il pu éviter ces contre-temps qui ont chamboulé sa journée comme une malédiction, s’il était parti cinq minutes plus tôt ou si sa voiture avait démarré ce matin- là ?

Hasard ou destinée ?
Tout est écrit ,et 30 secondes avant de mourir, il est trop tard pour les regrets.
Un thriller désarmant, une magnifique découverte et un auteur à suivre.
Ma petite note : 10/10

Retrouvez plus de chroniques sur le blog « Le Phare Littéraire » —–> Ici

 

Central Park, là où le mot fin du roman a été posé.

35643642_10209324331423801_7785025190647300096_n

 

En connaître plus sur l’auteur :

Les autres livres de l’auteur : Clic ici

La page Facebook de l’auteur : Clic ici

Le site de l’auteur : Clic ici

 

illustrations 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s