Archives

Les semeurs de bonheur par Cécile PARDI

L’auteure : Cécile Pardi

Cecile pardi

Cécile Pardi est née à La Rochelle (France) au siècle dernier. Elle habite actuellement en Suisse où elle enseigne le français langue étrangère. Elle écrit depuis longtemps : nouvelles, pièces de théâtre, poésies, chansons.

Elle a publié un livre pour enfants, « Le noir en cage » aux éditions du goudron et des plumes. Cet album est également édité en arabe et distribué en Syrie où il aide, comme il peut, les enfants à vaincre leurs peurs.

Le livre : Les semeurs de bonheur ou Perrine Delafoy lança le merveilleux mouvement des M.M.B.
La couverture : Une couverture agréable qui correspond parfaitement au livre (Là où passent Perrine et Fanette, le soleil illumine la rue.

Les semeurs de bonheur couverture
Genre : Littérature Française
Nombre de pages : 112
Prix : Broché : 14.90 euros – Numérique : 2.49 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Le résumé :

Perrine, cinquantenaire au chômage, est au bord de la dépression quand le hasard met sur son chemin une petite chienne fox en piteux état. Elle la ramasse et la ramène chez elle. Ce geste va transformer sa vie. Grâce à sa petite amie à quatre pattes, elle sort de sa solitude et retrouve sa joie de vivre. Cette nouvelle énergie lui donne l’idée de se lancer dans des M.B.B. (des missions de bonheur bilatéral) envers des inconnus. Accompagnée de sa nouvelle amie, elle part chaque matin en mission de bonheur.

A la fin du roman, elle se retrouve à la tête d’une petite troupe de douze humains et sept fox terriers, agents spéciaux en bonheur et un mouvement mondial se met en place…

 

Ma petite chronique :

Nous sommes dimanche 21 janvier 2018, et aujourd’hui c’est la journée des câlins.
En quoi ça consiste ?
« Un câlin, ça fait beaucoup de bien ! Qu’il soit donné par un enfant, un parent, un conjoint, une personne amie, le câlin apaise et rassure.
Ce constat a inspiré la création d’une journée dédiée aux câlins, le 21 janvier chaque année. Ce concept s’élargit dans la rue, vous offrez une accolade à des passants complètement inconnus », encore faut-il oser.

114345038_o

Si je vous parle de cette journée c’est quelle est en rapport direct avec le livre : Les semeurs de bonheur par Cécile Pardi que je remercie de m’avoir accordée sa confiance pour ce service presse.

Un petit concentré de positivité pour redonner la pêche aux plus démoralisés. D’une écriture fluide et agréable l’auteur va nous amener à réfléchir sur l’importance des choses à faire pour rendre les gens heureux ainsi que sur  le constat bénéfique de la présence d’un animal auprès des personnes dépressives et malades.(au passage elle nous amène à prendre conscience de la maltraitance des animaux)

Perrine, 50 ans et au chômage déprime jusqu’au jour où elle va trouver une petite chienne fox-terrier qui va donner un sens à sa vie.
Elle décide de monter le mouvement MBB (Mission- Bonheur- Bilatéral), distribuer un sourire, un compliment, aider une personne dans la rue… Tous ces petits riens qui peuvent chambouler la vie de celui qui les reçoit.
Victimes d’un accident, un comité de soutien s’agencera autour de Perrine plongée dans le coma et Fanette grièvement blessée.

Perrine sortira t-elle du coma pour reprendre ses missions bonheur ?

Et vous ?
Seriez vous prêts à vous engager dans cette mission, alors ça commence aujourd’hui avec la journée du câlin.

 petite note : 9/10

En connaître plus sur l’auteure :

La page Facebook de Cécile Pardi : Clic ici

Le site de L’auteure où vous y trouverez les 3 premiers chapitres gratuit : Clic ici

La légende du Colibri évoquée dans le livre créé à partir de l’histoire écrite par Denis Korsmann, publiée aux Ed. Actes Sud et accompagné par la chanteuse Zaz : Clic ici

Zaz chante la légnde du Colibri qui évoque tout à fait le thème du livre : Clic ici

tlroc4s7

Publicités

Passions sanglantes par Camille Revlann

L’auteure : Camille Revlann

camille revlann

Camille REVLANN est une femme de 35 ans, amoureuse comme au premier jour et mariée depuis 12 ans, également maman épanouie de 4 enfants. ELLE habite une petite ville de 3500 habitants dans la campagne bretonne. Sa première passion et son goût pour la lecture lui ont permis d’en découvrir une pour l’écriture. Elle croque la vie à pleines dents et profite de chaque instant sans penser au lendemain.

Le livre : Passions sanglantes
La couverture : Très jolie couverture romantique pour le côté érotique et sombre pour le côté thriller.

a

Genre : Thriller/Erotique
Nombre de page : 161
prix : Numérique : 2.99 euros

Lien page Amazon : Clic ici

Le résumé :

Clémentine est passionnée par son métier de flic. Elle file le parfait amour et jouit d’une vie sexuelle riche, épanouie et torride avec Cristal.

Mais lorsqu’une série de meurtres d’une rare violence s’abat sur la ville, la psychose et l’angoisse s’emparent des habitants et bouleversent le quotidien de la jeune femme. Une course contre la montre commence alors entre Clémentine et le tueur… ou serait-ce plus une danse à la fois sensuelle et macabre ?

Va-t-elle réussir à lui résister, à l’arrêter sans y laisser son âme ?

Ma petite chronique :

Je  remercie Camille Revlann pour ce service presse qui est pour reprendre un terme du livre  » fascinant ».

Associer thriller et érotique il fallait oser et elle a relevé le défi avec brio.
D’une plume toujours aussi fluide et addictive elle nous emmène au milieu de la vie de Clémentine  éperdument amoureuse de sa compagne Cristal et passionnée par son métier de flic.

Un tueur en série sévit sur la ville au moment où Clémentine rencontre un homme qui semble se cacher ou fuir et dont le regard bleu l’envoûte d’une manière indéfinissable.

Que lui arrive-t-elle ?
Si prudente habituellement, elle se laisse manipuler et tombe sous le charme de cet inconnu qui pourrait très bien être le meurtrier psychotique. Son inconscience et sa faiblesse m’ont parfois agacée ce qui donnait encore plus de piment au récit.

Des scènes d’amour, torrides sans aucune vulgarité, des meurtres effrayants, des scènes de crimes atroces, du suspense, des rebondissements, le lecteur retient sa respiration jusqu’à la dernière page.

Ma petite note : 10/10

En connaître plus sur l’auteure :

Les autres livres de Camille Revlann : Clic ici

La page Facebook de l’auteure : Clic ici

27044754_390432481368660_1672853368_n

L’énigme de la clef par Véronique AVART

L’auteure : Véronique AVART

Véronique avart

Née à Marseille, j’ai grandi dans le Var au Beausset dans un zoo un peu spécial entourée de reptiles. A 18 ans je quitte la France pour l’Angleterre, puis l’Allemagne.
A 22 ans je deviens propriétaire d’un restaurant italien en association avec un italien vendu 3 ans plus tard. A 25 ans je pars vivre aux USA, je rentre en France 2 ans après Je m’installe à Paris et j’écris l’énigme de la clef (titre originaire DRACULINE) pour distraire mes collègues de bureau.
Dix ans plus tard je déménage en Argentine et oublie cette histoire, rangée dans une valise. Si personne ne s’était souvenu de ce roman il dormirait toujours perdu dans les souvenirs d’une autre vie. Je me suis laissée convaincre…..
A la maternelle mes maîtresses venaient me demander de raconter des histoires, au collège j’écrivais des poèmes pour mes amis et mon premier roman (jamais fini) puis de la prose, d’ailleurs toute dans l’énigme de la clef dans le journal de mes angoisses. J’ai repris l’écriture à dure peine et travaille sur : la pilule sans lendemain. Seulement vagabonde sédentaire et autodidacte : Polyglotte, j’ai passé un Bac aux USA et un en Argentine. J’ai été restauratrice en Allemagne, secrétaire aux USA, intérimaire dans le tertiaire par choix à Paris, professeur de français, d’anglais et de géographie européenne, j’ai fondé un journal gratuit, un institut de langue en Argentine où les différentes crises économiques obligent un tout un chacun à se remettre en cause et se réinventer. Aujourd’hui avec mon mari nous avons un magasin de brocante en Argentine pendant neuf mois et une résidence touristique au Brésil pendant les trois mois d’été.
Je suis la présidente de Association Franco Correntina, j’anime un atelier de conversation française dans un café littéraire, et en attente de l’accord de la part du gouvernement argentin de la prise de mon poste de Consule Honoraire de France

Le livre : L’énigme de la clef
La couverture :

l'enigme de la clef

 

Le résumé :

Afin d’échapper à son quotidien, Caroline rêvait de vampires, d’où son surnom « Draculine ». Elle voulait vivre la vie, la vraie, quitter son village où une existence morne et pieuse l’étouffait.
Elle trouva un emploi par recommandation dans une grande ville. Mais sur le chemin de l’église, proie facile et ingénue, elle tomba dans les filets de Patrice, un petit voyou. Après la mort suspecte d’un de ses amis s’enchaîna une suite d’évènements la mêlant à la police et au grand banditisme.
Et puis elle rencontra Dimitri, un homme aussi étrange que bien sous tous rapports mais qui semblait cacher un secret. Pourquoi s’intéressait-il à elle ? Était-ce encore le fruit de son imagination ou était-ce un vampire doté de pouvoirs surprenants ?
Et quelle est cette clef dont elle rêvait constamment ?
Découvrez ce polar enrobé de mystères où les fantasmes de l’héroïne se mêlent aux réels

Ma petite chronique :

Caroline arrive de la campagne où elle a reçu une éducation très pieuse. Elle ne mettra pas longtemps à tomber dans les griffes d’un homme beau parleur et bien trop tendre pour être honnête.
Oubliant ses bons principes, elle tombe dans un milieu d’alcool, de drogue et de luxure.
« Le journal de mes angoisses » est son compagnon ou elle confie ses maux par des mots, tout en essayant d’oublier ses pêchés en lisant des livres sur les vampires qu’elle affectionne et qui lui vaut le surnom de « Draculine ».

Un soir elle rencontre Dimitri qui la prendra sous son aile. Mais qui est donc cet homme riche et étrange qui voit claire la nuit ? V-a t-elle encore tomber dans un piège en acceptant cette main tendue ? Finira-t-elle sans embûche à sortir de ce milieu peu fréquentable où les cadavres tombent comme des mouches ?

Si je me suis demandée où l’auteure voulait m’emmener, sa plume fluide m’a envoûtée dans cette drôle d’histoire où se mélangent ondes vampiriques et enquête policière.

Le suspense est entretenu jusqu’à une chute trop rapide à mon goût mais qui peut laisser une porte ouverte à l’auteure pour un tome 2.

Ma petite note : 8/10

En connaître plus sur l’auteure :

La page Facebook de l’auteure : Clic ici

26996985_10215761904710662_1302368872_n

 

Je serai toujours là pour toi par Andy PIERCE

L’auteur : Andy PIERCE

scene-crime

Né en France en 1985, Andy Pierce est un auteur de romans et de nouvelles.
Son œuvre la plus célèbre est « Je serai toujours là pour toi » (2017).

Parallèlement à son activité d’écrivain, il enseigne les Lettres Modernes depuis dix ans.

 

Le livre : Je serai toujours là pour toi
La couverture : falaise de la mer du Nord totalement en adéquation avec l’histoire

je serais toujours là pour toi Andy Pierre

Genre : Policier -Suspense
Nombre de pages : 223
Prix : Numérique : 2.99 euros

Lien d’achat Amazon :Clic ici

Le résumé :

« On déménage. À la fin du mois. »
Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte…
Le moment du départ. L’installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise…

Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n’est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression…
De son côté, son père, qui est commissaire de police, s’enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l’angoisse.

Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l’enquête va faire partie de sa vie. En s’y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes… jusqu’au dénouement, qui vous laissera sans voix !

Un rebondissement à chaque chapitre, des personnages charismatiques, des secrets de famille, de belles histoires d’amour et d’amitié… Il y a de tout dans ce roman, qui s’adresse aussi bien aux grands adolescents qu’aux amateurs de suspense. Au-delà de l’intrigue policière et sentimentale, il interroge la relation entre les ados et leurs parents.

Et vous, jusqu’où seriez-vous prêt à aller par amour ?

Ma petite chronique :

Une jolie couverture, un bon résumé promettant un agréable moment de lecture, toutes les conditions requises pour accepter le service presse proposé par Andy Pierce pour son roman : Je serai toujours là pour toi. Je remercie l’auteur de m’avoir accordée sa confiance.

Rose, est très en colère, son père commissaire de police vient d’être muté dans une petite ville du Nord de la France pour faire la lumière sur une enquête de meurtres, l’obligeant à quitter la Camargue, son cheval et ses amis.
Ses parents peinent à la reconnaître, elle exprime sa rébellion en ne faisant aucun effort d’adaptation, se renferme derrière un comportement impulsif allant jusqu’à mettre sa vie en danger.

Elle finira par rencontrer Cloé qui deviendra sa meilleure amie, et s’apercevra qu’elle a pour voisin un étrange garçon qui fréquente son lycée et qui ne la laisse pas indifférente.
Voulant venir en aide au père de Rose, les jeunes gens décident de mener une enquête parallèle, réveillant de vieux secrets de famille et  ne réalisant pas les risques et dangers encourus à jouer les détectives.

Parviendront-ils sans embûche à trouver des indices ? rose finira- t-elle par se plaire dans cette nouvelle ville ?

223 pages qui se lisent trop vite une histoire bien écrite et addictive. L’écriture fluide de l’auteur amène le lecteur à réfléchir sur les relations entre parents/adolescents, sur les conséquences d’un brusque changement dans la vie d’un adolescent et la découverte d’un secret de famille.
Les personnages attachants

Ma petite note : 9/10

En connaître plus sur l’auteur :

La page Facebook de l’auteur : Clic ici

Le twitter de l’auteur : clic ici

n°1 dans Livres > Adolescents > Romans > Policiers

395665

Liberté je dessine ton visage par Olivier TARASSOT

L’auteur : Olivier Tarassot

olivier tarassot

Olivier Tarassot est né en 1971 à Orléans. La littérature lui ouvre ses portes dans son adolescence. Verlaine, Rimbaud, Hugo, Zola, Socrate, Camus et Sartre accompagnent ses nuits blanches. Des événements douloureux vont l’amener sur le chemin de l’écriture : premiers mots, premiers poèmes, premières chansons, premières nouvelles puis quelques manuscrits inachevés. Il considère l’écriture comme un espace de liberté, un instant de paix.
Dans son premier roman, après deux années d’écriture et de réécriture, l’auteur aborde des sujets d’actualité brûlants, en utilisant la polyphonie narrative, avec un style qui le caractérise : une écriture qui remue les tripes et crève le cœur. Une plume engagée, humaniste et pacifiste, empreinte d’émotion.

 

Le livre : Liberté je dessine ton visage
La couverture : Magnifique couverture réalisée par Matthieu Biasotto dont le talent n’est plus à prouver.

La bande annonce du livre : Clic ici

26803627_1826328797401243_215779911_n

Genre : Roman d’Actualités
Nombre de pages : 392
Prix : Broché : 14.90 euros – Numérique : 1.49 euros

Lien d’achat Amazon : clic ici

Le résumé :

Charlie est journaliste. Julie, sa compagne, est urgentiste. Leur destin bascule quand Charlie est enlevé en Syrie.
Simon, quant à lui, est sur les traces de sa fille Lola.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, quatre personnages, quatre destins qui se croisent, quatre visions d’une tragédie, quatre chemins, quatre visages, quatre voix.
La Liberté est belle et elle a un prix.

26794045_10214770214438971_199942254_n

 

« Ne ferme pas la porte à tes rêves,
et si une porte reste close,essaie une autre clé. »
Olivier Tarassot

 

Ma petite chronique :

Je commence par remercier Olivier Tarassot de m’avoir accordée sa confiance en me proposant le service presse de son roman : Liberté je dessine ton visage.
Il ne faut pas se voiler la face. Avant même d’ouvrir le livre, le sujet me faisait peur. Vivant intensément mes lectures, me plonger au cœur de l’histoire d’un reporter de guerre enlevé en Syrie, d’un médecin urgentiste, du djihadisme et de l’islamisme, sont des sujets très difficiles à lire et surtout à écrire, des sujets d’actualité qui réveillent beaucoup de souffrances encore bien présentes en chacun de nous.
C’est donc dans cet état d’esprit que j’ai commencé ma lecture. Mais au fil des pages Waouh !!!

Le style fluide et précis de l’auteur, son intense travail de recherche ont fait que j’ai été littéralement envoûtée par l’histoire.
Des chapitres concis pour un roman polyphonique : 4 voix, 4 destins, 4 ressentis qui amènent le lecteur à entrer complètement dans la tête des personnages et d’éprouver leurs peurs, leurs doutes et leurs espoirs.
Une lecture addictive et malgré la complexité du sujet, l’auteur ne m’a jamais perdue. Au
contraire, je me suis juste arrêtée 2 chapitres avant, pour savourer une fin qui, j’en étais persuadée, ne m’aurait pas déçue.
Une nouvelle fois, Olivier Tarassot m’a surprise avec 2 rebondissements magistraux dont je ne suis pas sortie indemne. Quelques jours après ma lecture, je suis toujours imprégnée de cette fiction, basée sur des faits réels et criant de vérité.
Il y a tellement de points positifs à aborder sur ce roman que je ne peux pas trop en parler sans spoiler.
C’est l’histoire de Charlie, journaliste de guerre, kidnappé par des djihadistes. Il laisse en France sa compagne, Julie, médecin urgentiste, soutenue par son tuteur, pour traverser cette épreuve.
Mais c’est aussi l’histoire d’une jeune adolescente, Lola, qui sans comprendre comment, se retrouvera enrôlée dans une guerre sanglante et barbare qui n’est pas la sienne, au milieu de la folie des hommes combattant au nom d’un Dieu qui, lui, n’a rien demandé. Le sentiment de colère de parents qui ne reconnaissent plus leur enfant, puis la peur, l’amour d’un père qui va, jusqu’au péril de sa vie, tout faire pour la retrouver.

Une chose est certaine, Liberté je dessine ton visage est mon coup de cœur janvier 2018 et je le recommande à tous et surtout à nos enfants : c’est un bon support d’apprentissage et de prévention.

 

Ma petite note : 10/10 coup de coeur

En connaître plus sur l’auteur :

la page Facebook de l’auteur : clic ici

 

26940769_10214770171637901_1737715174_n

 

 

La clef du bonheur par Severine VIALON

L’auteure : Séverine Vialon

severine vialon

Séverine VIALON, professeur des écoles, auteure indépendante depuis juin 2015 en Eure-et-Loir, écrit depuis l’âge de 13 ans. Suite à un retour brutal du Cameroun (voir Entre Père et Fils), adolescente, elle se réfugie dans l’écriture, d’abord de poèmes puis de romans, une période qu’elle décrit dans Marre des adultes. Passionnée par les relations humaines, elle les évoque dans chacun de ses romans notamment dans A l’abri de la différence et dans le petit dernier paru au mois de mai. Elle écrit en ce moment la suite de A l’abri de la différence.

Le livre : La clef du bonheur
La couverture : Une jeune femme dont on détecte de suite la souffrance, tout à fait en rapport avec le thème du livre, une clef qui rappelle le titre.

la clef du bonheur

Genre : Littérature sentimentale
Nombre de pages : 191
Prix : Numérique : 2.99 euros

Lien d’achat Amazon : Clic ici

Ma petite chronique :

Il  y avait un moment que je voyais passer cette couverture intrigante, que j’avais le livre dans ma PAL c’est donc avec plaisir que je me suis enfin penchée sur le livre de Séverine Vialon :  La clef du bonheur.

Je découvre l’écriture souple et limpide de l’auteure, qui amène le lecteur à réfléchir sur deux phénomènes de société importants.

  • Le mal-être et les séquelles psychologiques des personnes en souffrance.
  • La difficulté et la solitude des personnes âgées maintenues à domicile.

Cette histoire se déroule dans un petit village d’Auvergne. Virginie, une jeune femme rythme ses journées entre son travail à la bibliothèque et sa passion favorite d’aider les 5 dames âgées par de petits services qui leur facilitent énormément la vie et qui comblent la jeune femme.
Un jour, elle rencontrera chez l’une de ses protégées, un jeune homme qu’elle prendra de suite en grippe sans raison valable.
c’est Fred, le jeune instituteur qui a fait le choix de venir enseigner par  loin de la ville et venu changer l’ampoule de la vieille dame puisqu’ils sont voisins.

Ni les vieilles dames, ni Fred ne comprennent ce comportement agressif en la présence de ce dernier.

Que cache Virginie ? Pourquoi le besoin de s’enfermer dans une carapace dès qu’elle croise le jeune homme ? Parviendront-ils à trouver un chemin d’entente afin de trouver la clef du bonheur ?

Le point positif de ce roman, la mise en avant de l’importance de l’entraide dans la société.

Ma petite note : 8.50/10

En connaitre plus sur l’auteure :

Les autres livres de l’auteure : Clic ici

le blog de l’auteure : Clic ici

08897529_PVI_0001_HOME

 

L’expérience Samatherre par Pascal RISSAC

l’auteur : pascal Rissac

MEDION Digital Camera

Pascal Rissac à la passion de l’écriture depuis… depuis bien longtemps.

Les romans d’aventures fantastiques et la science-fiction sont ses domaines de prédilection…

L’écriture est pour lui une forme de voyage. Dans des mondes merveilleux, parfois inquiétants.
Écrire est aussi le bonheur de jouer avec les mots, de modifier les destins des personnages en quelques phrases.
Son souhait : que le plaisir qu’il a à écrire se traduise par une joie identique pour le lecteur !

le livre : L’expérience Samatherre
La couverture : Pas assez en rapport avec l’histoire à mon goût, sans proposition de service presse je ne me serait pas arrêtée dessus alors que j’ai apprécié la lecture. Je dois avouer que le thème est difficile à illustrer.

61ZC7ZtaYFL._SY346_

genre : Sciences fiction
nombre de pages : 280
prix : Broché : 10.55 euros – Numérique : 5 euros

Lien d’achat Amazon :Clic ici

Le résumé :

Ne pas travailler. Se prélasser sur une plage de rêve. Aller dans de grands restaurants, mener la
vie de château. Faire du ski, aller au cinéma, au concert. Faire la fête… Quand vous voulez, autant
que vous voulez !
Si cela vous tente alors il vous faut participer à l’expérience Samatherre.
L’entrée est libre. Mais attention, il y a un test pour rester dans ce monde merveilleux ! Cette
formalité n’est pas compliquée, elle n’est pas dangereuse. Pourtant, presque tout le monde
échoue. Et vous ?

Ma petite chronique :

Alexia et son mari se retrouvent sans savoir comment dans un endroit complètement insolite et inconnu.
la seule chose qu’ils comprennent c’est qu’ils ont été choisit avec 49 autres couples pour vivre une expérience incroyable, loin de toute civilisation humaine, dirigés par une voix  androïde et contrôlés par des sortes de robots avec pour face un étonnant un smiley.
Un monde étrange avec peu de règles, où chacun organise sa vie de loisirs sans contrainte avec un compte en banque inépuisable et des activités luxueuses même pas imaginées en rêve.

Une expérience sociologique qui poussera le lecteur à se mettre à la place des protagonistes, à se poser des questions sur ce mode de vie qui semble paradisiaque, l’expérience Samatherre.

Et puis rebondissement, les règles changent, bouleversant les habitudes des Samatherriens qui doivent s’adapter avec plus ou moins de difficultés.

En dernière partie du roman, l’expérience proposera un ultime test, qui révélera les limites de l’être humain lorsqu’il est mis face un choix

Avec ce livre, Pascal Rissac nous démontre que toute forme de société a besoin d’un minimum de règles dont les plus simples sont parfois les plus importantes car l’homme ne reste qu’un être humain avec ses forces mais aussi ses faiblesses.
Avec un style fluide et confortable, la lecture est rapide et agréable. Une expérience intéressante que je recommande.

Ma petite note : 8.50/10

En connaître plus sur l’auteur :

Les autres livres de l’auteur : Clic ici
Le site de l’auteur : Clic ici
La page Facebook de l’auteur : clic ici
Le monde de Pascal Rissac : clic ici

Bibliographie :

  • « C’est arrivé demain », Edilivre, 2009 (recueil de nouvelles)
  • « Sliden, le héros des dieux », Edilivre, 2009 (roman d’aventures fantastiques)
  • « La légende du toit du monde », Edilivre, 2009 (roman d’aventures fantastiques)
  • « L’expérience Samatherre », Amazon, 2016 (roman de science-fiction)
  • « Un anniversaire explosif pour Kihona », Amazon, 2017 (roman de science-fiction)

    26647899_1945059788854628_1679208900_n